DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : le principal opposant Abdullah Abdullah prêt pour un second tour

Vous lisez:

Afghanistan : le principal opposant Abdullah Abdullah prêt pour un second tour

Taille du texte Aa Aa

Un second tour en Afghanistan, seul scénario possible selon Abdullal Abdullah… Le principal leader d’opposition a pris la parole ce matin, écartant les rumeurs d’un éventuel d’accord politique avec le président sortant rendant inutile un deuxième scrutin.

Au contraire, Abdullah Abdullah a dit avoir félicité Hamid Karzaï par téléphone pour avoir accepté la tenue d’un second tour, premier contact officiel donc entre les deux adversaires depuis le scrutin controversé du 20 août. Après l’invalidation de centaine de milliers de bulletins frauduleux par la commission électorale, Hamid Karzaï a finalement donné son feu vert à un second tour le 7 novembre prochain, pour lequel il est encore favori, même si les résultats définitifs l’ont fait passer sous la barre des 50%. Mais redemander aux Afghans de voter dans moins de trois semaines est risqué : climat de grande insécurité, lassitude galopante, arrivée du grand hiver afghan qui compliquera la logistique des opérations… Les obstacles sont nombreux. Parmi eux aussi, comme le rappelle cet analyste : le manque de confiance manifeste qu’ont les deux adversaires, Abdullah Abdullah comme Hamid Karzaï envers la commission électorale indépendante. “Autant de problèmes à règler en 15 jours, bien difficile…” L’Onu a déjà indiqué qu’elle remplacera plus de 200 observateurs mis en cause au premier tour. Mais dans les rues afghanes, on n’y croit pas vraiment.