DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Changement climatique : les Européens ambitieux mais divisés

Vous lisez:

Changement climatique : les Européens ambitieux mais divisés

Taille du texte Aa Aa

Un objectif de plus… Les Européens ont décidé de mettre à contribution le trafic aérien pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Les compagnies devront en émettre 10% de moins en 2020. Autre secteur visé : le transport maritime. Les bateaux devront, eux, faire baisser leurs émissions de 20%. Toujours plus ambitieuse sur le papier, l’Europe n’en finit plus de jongler avec les objectifs chiffrés :

“L’Union eurpéenne soutient l’objectif de réduire les émissions à long terme de 80% à 95% d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990”, a annoncé le ministre suédoise de l’Environnement. Mais à moins de deux mois de la conférence de Copenhague sur le changement climatique, les Européens ne sont pas d’accord sur tout, loin de là. Les gouvernements n’ont pas réussi à s’entendre sur l’aide financière qu’ils verseront aux pays en développement pour les aider dans leur lutte contre le réchauffement. Le commentaire résigné du ministre allemand de l’Environnement : “L’une des possibilités aurait été de clarifier l’aspect financier mais nous ne nous sommes pas mis d’accord sur ce point.” Sur cette question, la ligne de fracture se situe entre l’Est et l’Ouest de l’Europe. Les Etats membres de l’Est, moins prospères, veulent débourser moins. Du coup, c’est le blocage. Un blocage qu’il sera urgent de surmonter avant Copenhague, la conférence censée aboutir à un accord mondial pour succéder au protocole de Kyoto sur les émissions polluantes.