DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Combats au sud-Waziristan, double attentat à Islamabad

Vous lisez:

Combats au sud-Waziristan, double attentat à Islamabad

Taille du texte Aa Aa

Selon les autorités, les affrontements entre l’armée et les groupes talibans au sud-Waziristan auraient fait, ces derniers jours, une centaine de morts dans les rangs des insurgés, et une dizaine parmi les militaires. Mais ce genre de bilan est difficile à vérifier puisque la zone est quasiment inaccesible pour les médias.

C’est dans cette région frontalière avec l’Afghanistan, que l’armée pakistanaise a lancé ce week-end, son offensive contre les militants islamistes. Certains habitants de la région se sentent pris au piège. Ainsi Pir Zahid Ali Shah, qui se plaint de la situation : “chaque jour, on reçoit des bombes, dit-il. En plus, les routes sont fermées. Donc, on ne sait vraiment pas quoi faire !” Cela dit, des milliers de personnes avaient pris les devants ces dernières semaines en quittant la zone en raison de l’imminence de l’offensive. Ces réfugiés se trouvent dans des camps dressés par les autorités, et approvisionnés par les Nations-unies. Selon différentes estimations, près de 25 000 soldats pakistanais sont déployés au sud-Waziristan. Ils font face à près de 10 000 combattants talibans. Pour autant, la violence n’est pas cantonnée à cette région. Ce mardi, deux attentats suicides ont été commis à Islamabad, dans l’université internationale islamique. Sept personnes ont été tuées, dont deux kamikazes. Ces actions n’ont pas été revendiquées, mais elles allongent la liste des violences terroristes commises ces deux dernières années au Pakistan.