DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : la campagne commence par des coups bas

Vous lisez:

Ukraine : la campagne commence par des coups bas

Taille du texte Aa Aa

En Ukraine, la campagne électorale pour les présidentielles vient à peine de commencer que déjà, les deux principaux candidats s’attaquent frontalement, et pas sur le terrain des idées !

Premier à dégainer, le camp de l’opposition emmené par Viktor Ianoukovitch. Il accuse certains membres de l‘équipe du Premier ministre Ioulia Timochenko d‘être impliqués dans une affaire de pédophilie. Riposte immédiate du camp Timochenko qui affirme que Viktor Ianoukovitch aurait pris part à un viol… un acte qu’il aurait commis durant sa jeunesse quand il faisait partie d’un gang. C’est ainsi que Serguei Obolev,député de la majorité, membre du camp Timochenko, réclame que “toute la lumière soit faite sur cette affaire”. Viktor Ianoukovitch a été condamné à plusieurs reprises par le passé, pour des histoires de vol, notamment. Mais aujourd’hui, à 59 ans, cela ne l’empêche pas d‘être en tête dans les sondages, pour succèder à Viktor Iouchtchenko. Sa principale rivale, Ioulia Timochenko, occupe le poste de Premier ministre depuis bientôt deux ans. Elle avait été une des grandes figures de la “révolution orange” qui en 2004 avait vu l’arrivée au pouvoir d’un régime étiqueté “pro-occidental”. Le scrutin présidentiel aura lieu le 17 janvier.