DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berne avoue avoir contacté Washington avant l'arrestation de Polanski

Vous lisez:

Berne avoue avoir contacté Washington avant l'arrestation de Polanski

Taille du texte Aa Aa

Accusé notamment du viol d’une adolescente qui n’avait que 13 ans au moment des faits, le réalisateur oscarisé avait fui les Etats-Unis en 1977. Un mandat d’extradition avait été émis en 2005, mais ce n’est qu’en septembre dernier que la Confédération a interpellé Roman Polanski après avoir écrit aux autorités américaines.

“Nous voulions éviter d’arrêter une personne inutilement. Les autorités américaines nous ont confirmé en deux jours qu’elles étaient toujours intéressées par l’arrestation de Roman Polanski afin de procéder à son extradition”, précise le porte-parole de l’Office fédéral de la Justice. Difficile, en effet, de comprendre pourquoi la Suisse a attendu quatre ans pour interpeller Roman Polanski. L’affaire secoue la classe politique suisse. Certains médias font même le lien entre cette affaire et les déboires récents de la Confédération aux Etats-Unis où la banque UBS a dû livrer les noms de plus de 4000 de ses clients, soupçonnés d‘évasion fiscale.