DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles veut un véritable marché européen en ligne

Vous lisez:

Bruxelles veut un véritable marché européen en ligne

Taille du texte Aa Aa

Le commerce en ligne ne connaît pas de frontières. Un postulat auquel tord le cou la Commission, preuve à l’appui. Bruxelles a procédé à 11.000 tests d’achat sur des sites marchands dans les 27 pays de l’Union. Et dans 60% des cas, les achats transfrontaliers ne pouvaient pas se concrétiser pour des problèmes de livraison en dehors du pays ou des difficultés de paiement par carte.

“Par exemple, en Belgique, 66% des produits recherchés n‘étaient pas disponibles en ligne chez les distributeurs nationaux mais pouvaient être trouvés sur le site d’un autre Etat membre. Néanmoins, ils pouvaient être trouvés mais pas forcément achetés. Actuellement, on ne peut pas dire que l’on puisse faire des achats transfrontaliers en ligne au sein de l’Union européenne. Il n’y a pas de marché européen mais plutôt 27 mini-marchés inefficaces”, explique Meglena Kuneva. La commissaire européenne chargée de la Consommation appelle donc à faciliter les achats transfrontaliers, notamment en harmonisant les législations nationales. A noter : l’Autriche et l’Espagne sont les meilleurs élèves de l‘étude.