DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pouvoir iranien met en cause la bonne foi des Occidentaux sur le nucléaire

Vous lisez:

Le pouvoir iranien met en cause la bonne foi des Occidentaux sur le nucléaire

Taille du texte Aa Aa

L’Iran continue de “souffler le chaud et le froid” dans le domaine du nucléaire. Le président du Parlement iranien Ali Larijani accuse maintenant l’Occident de vouloir “tromper son pays en lui imposant des choses”. Pourtant, dès les négociations de Genève début octobre, le président iranien lui-même avait affirmé que Téhéran était favorable à un accord pour enrichir son uranium à l‘étranger. Lors d’une rencontre mercredi dernier à Vienne cette fois, le chef de l’Agence internationale de l‘énergie atomique a exposé un projet d’accord aux négociateurs iraniens. Ces derniers se sont donné quelques jours pour répondre.

Un autre site nucléaire près de la ville sainte de Qom, inconnu de l’Agence internationale de l‘énergie atomique jusque-là, a été révélé par le régime iranien le 21 septembre dernier. Quatre inspecteurs de l’AIEA sont en route pour le visiter dès ce dimanche. Il s’agit d’un site d’enrichissement d’uranium.