DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président palestinien ne renonce pas à une réconciliation nationale

Vous lisez:

Le président palestinien ne renonce pas à une réconciliation nationale

Taille du texte Aa Aa

Le président palestinien et chef du Fatah tend la main au Hamas au dessus du fossé qui continue de séparer les deux mouvements. Mahmoud Abbas a ainsi promis ce samedi de poursuivre les efforts en vue d’une réconciliation nationale. “Nous allons continuer d’appliquer la loi constitutionnelle, nous allons poursuivre le processus de réconciliation, a déclaré Mahmoud Abbas, et nous allons continuer notre action politique et nos négociations soutenues par une légitimité internationale”.

Vendredi, le président palestinien a convoqué des élections présidentielle et législatives dans tous les territoires pour le 24 janvier prochain. “Cette décision, accuse un porte-parole du Hamas, fait suite aux pressions des Américains et Israéliens. Les élections doivent faire partie du processus de réconciliation et non constituer une alternative à celui-ci”. Le mouvement islamiste du Hamas estime que la convocation d’un scrutin par Mahmoud Abbas n’a aucune valeur constitutionnelle. Mais la législature de l’actuel Parlement palestinien expire en janvier prochain, ce qui oblige de toute façon le président à organiser des élections au plus tôt. La situation sera extrêmement difficile à débloquer. Depuis que le Hamas a pris le pouvoir par la force dans la bande de Gaza il y a plus de deux ans, la tension est permanente avec le Fatah.