DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le village natal du chef des talibans du Pakistan tombe aux mains de l'armée

Vous lisez:

Le village natal du chef des talibans du Pakistan tombe aux mains de l'armée

Taille du texte Aa Aa

L’armée pakistanaise marque un point hautement symbolique dans son offensive contre les talibans. Elle a pris le contrôle du village natal de leur chef, dans le Waziristan du Sud, mais la résistance des combattants fondamentalistes reste acharnée. En une semaine, les troupes pakistanaises n’ont avancé que d’une dizaine de kilomètres car le terrain est difficile dans la montagne. Kotkai, fief des talibans, a fini par tomber dans la nuit de vendredi à samedi. De source militaire, les défenseurs du village ont pour la plupart été tués. Trois soldats seraient morts.

La zone de combats est inaccessible pour les équipes d’aide humanitaire, ce que dénonce notamment la Croix-Rouge internationale. Les civils déplacés vivent un calvaire. “La route est semée d’embûches, se plaint un réfugié. On ne trouve rien à manger, on doit traverser des montagnes et des plaines désolées”. Les organisations humanitaires estiment que plus de 120.000 civils pakistanais ont déjà fui le Waziristan du Sud. Et l’opération militaire pourrait prendre plus de temps que prévu par les stratèges.