DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Face aux attentats, l'impuissance des autorités irakiennes

Vous lisez:

Face aux attentats, l'impuissance des autorités irakiennes

Taille du texte Aa Aa

Le premier ministre irakien Nouri al-Maliki s’est rapidement rendu sur les lieux des attentats.

Escorté par plusieurs gardes du corps et accompagné d’autres officiels irakiens, il a déclaré que les commanditaires de ces attentats étaient sans doute les mêmes que ceux du 19 août dernier. Pour les services du Premier ministre, il s’agit soit de membres d’Al Qaida soit d’anciens membres du parti Baas de Saddam Hussein. “Ces immeubles gouvernementaux n’ont pas été frappés durant ces six dernières années, et maintenant ils s’effondrent un par un. C’est une stratégie délibérée pour nuire au processus politique en général”. En plus du bilan humain, dramatique, les dégâts matériels sont en effet considérables. Cet homme, rescapé des explosions, est encore sous le choc : “Une voiture piégée explose juste à côté de civils, personne ne sait d’où elle vient ni comment elle a réussi à venir jusqu’ici ! Où est le gouvernement ? Où sont les forces de sécurité et leurs équipements ?” Et de fait, ces attentats sont de nature à faire douter de la capacité des Irakiens à gérer seuls la sécurité des grandes villes… D’ici la fin 2011, les Américains se seront complètement retirés du pays.