DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des Gardiens de la révolution iraniens arrêtés au Pakistan

Vous lisez:

Des Gardiens de la révolution iraniens arrêtés au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

C’est comme une rentrée des classes, mais sans allégresse. Les étudiants ont réintégré aujourd’hui l’université islamique internationale d’Islamabad, la peur au ventre. Il y a six jours ici, un attentat- suicide a coûté la vie à six personnes. Les 12 000 élèves n‘étaient pas tous présents ce lundi. Mais dans cette université qui accueille presque 50% de filles, le recteur n’a pas voulu laisser triompher le terrorisme.

Les autorités se débattent contre ce fléau sur tous les fronts : depuis 10 jours au Waziristan du sud, où 28 000 soldats affrontent trois fois moins d’insurgés. Et une autre crise est en train de naître au Baloutchistan. Dans cette province du sud-ouest du Pakistan, 11 Iraniens ont été arrêtés, accusés d’avoir illégalement franchi la frontière entre les deux pays. Ce sont des Gardiens de la révolution, le corps d‘élite du régime iranien. Cette arrestation intervient huit jours après un attentat-suicide en Iran dans lequel avaient péri 42 personnes, parmi eux, des Gardiens de la révolution. Pour Téhéran les auteurs de ce bain de sang se cachent au Pakistan.