DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La course au poste de Président de l'Union est lancée

Vous lisez:

La course au poste de Président de l'Union est lancée

Taille du texte Aa Aa

La course aux hauts-postes européens est lancée, Tony Blair est à la corde. La question du traité de Lisbonne est en voie d‘être réglée ce qui permet aux dirigeants des 27 d’avoir un premier débat cette fin de semaine lors du sommet à Bruxelles sur les deux principaux postes à pourvoir : Président de l’Union et ministre des Affaires étrangères. David Milliband défend la candidature de l’ancien Premier ministre britannique : “Je pense que tous les pays vont réfléchir à quelle sorte de personne ils souhaitent, c’est le premier point sur lequel nous devrons nous décider, et puis le nom viendra ensuite. Je crois vraiment que ce n’est pas une compétition entre les petits et les gros pays, il y a un intérêt européen commun.” Mais Tony Blair, décrié notamment pour son soutien aux américains pour la guerre en Irak, apparaît comme isolé, voire lâché par les autres Etats membres. Pour ce poste emblématique, les Finlandais sont en faveur d’une forte personnalité, Alexcandre Stubb, ministre des Affaires étrangères : “Je pense que si l’on pouvait trouver un Barrack Obama en Europe, ce serait formidable. Mais nous avons tous des personalités différentes, nous avons tous notre propre charisme, et je suis sûr que dans le paquet des dirigeants ou anciens dirigeants européens nous trouverons quelqu’un d’approprié”. Tony Blair pourra-t-il compter sur son seul charisme? La question pourrait bien être définitivement tranchée jeudi ou vendredi. Le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker et son homologue néerlandais Jan Peter Balkenende, se verraient bien aussi enfiler le costume de Président de l’Union européenne.