DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Procès Karadzic : ce qui lui est reproché

Vous lisez:

Procès Karadzic : ce qui lui est reproché

Taille du texte Aa Aa

L’ancien dirigeant politique des Serbes de Bosnie doit répondre de onze chefs d’accusation pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide, commis pendant la guerre de Bosnie de 1992 à 1995.

Au coeur du dossier : le massacre de Srebrenica, en juillet 95. Plus de 7000 hommes et garçons musulmans bosniaques y ont été exécutés par l’armée serbe, alors commandée par Radko Mladic, toujours en cavale. Radovan Karadzic est accusé d’avoir été un des instigateurs de cette campagne d’extermination. Les juges parlent d’entreprise criminelle commune dont le but était de chasser à jamais les Musulmans et les Croates de Bosnie du territoire revendiqué par les Serbes bosniaques. Il lui est aussi reproché d’avoir violé les lois et coutumes de guerre, notamment en prenant des casques bleus en otage pour faire chanter l’OTAN et l’ONU. Mais surtout, le procès reviendra sur le siège de Sarajevo où les tireurs isolés de l’armée serbe ont fait régner la terreur pendant 43 mois. Sans parler des bombardements répétés.

10 000 civils ont été tués à Sarajevo pendant une guerre qui a fait 100 000 morts et plus de 2 millions de déplacés.