DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Uruguay : un ancien guérillero en tête du premier tour de la présidentielle

Vous lisez:

Uruguay : un ancien guérillero en tête du premier tour de la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

En Uruguay, c’est bien l’ancien guérillero José Mujica qui est arrivé en tête du premier tour de l‘élection présidentielle hier. Il est le candidat de la coalition de gauche au pouvoir.

Mujica, qui fut emprisonné durant la dictature dans les années 70 et 80, a de bonnes chances de devenir le deuxième ancien révolutionnaire armé élu à la tête d’un pays latino-américain. “Nous avons devant nous 30 jours. Ce seront des jours de combat mais pas de haine. Des jours de lutte importants entre compatriotes”, a souligné Mujica.

L’ancien chef de l‘état libéral, Luis Alberto Lacalle, est arrivé deuxième hier. Il est le candidat du parti national. Pendant la campagne, il a pointé du doigt l’augmentation de l’insécurité dans le pays.

Lors du second tour, qui aura lieu le 29 novembre, Luis Alberto Lacalle devrait bénéficier de la voix de Pedro Bordaberry, candidat du Parti colorado, de centre-droit. Bordaberry, qui est en troisième position, a annoncé qu’il voterait pour son rival à titre personnel.

Par ailleurs, les électeurs ont rejeté hier l’annulation de la loi “d’amnistie” des crimes de la dictature lors d’un référendum organisé en marge du premier tour de la présidentielle.