DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le retour de Biljana Plavsic en Serbie

Vous lisez:

Le retour de Biljana Plavsic en Serbie

Taille du texte Aa Aa

La “dame de fer” des Balkans est revenue à Belgrade, après avoir effectué les deux tiers de sa peine en Suède. Biljana Plavsic, 79 ans, avait été condamnée par le TPI en 2003 pour crimes de guerre, pour son rôle, en tant que vice-présidente de la Republika Srpska, dans les massacres et les persécutions pendant la guerre en Bosnie.

Sa libération intervient en plein procès de son mentor, Radovan Karadzic. Cette fervente adepte de la grande Serbie lui avait succédé à la tête de la Republika Srpska. Réactions dans l’entité serbe de Bosnie : “Elle s’est battu pour nous pendant la guerre, pour son peuple, dit une femme à Banja Luka. Elle a été condamnée alors que d’autres qui ont commis des crimes contre nous ne l’ont pas été.” “Le génocide a touché toutes les nations, Serbes, Croates et musulmans. Il faut être réaliste, tout le monde devrait être jugé, rajoute un homme.” Chez les victimes, sa libération est accueillie avec amertume. Même si Biljana Plavsic fut la première dirigeante serbe à reconnaître sa responsabilité, et à se rendre à la justice internationale.