DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prague fait durer le suspens sur l'éventuelle ratification du Traité de Lisbonne

Vous lisez:

Prague fait durer le suspens sur l'éventuelle ratification du Traité de Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

La Cour Constitutionnelle tchèque ne devrait pas se prononcer avant le 3 novembre prochain sur la validité du texte. En cause, la plainte déposée par des sénateurs proches du Président Klaus qui estiment que le Traité de Lisbonne porte atteinte à la souveraineté du pays.

La présidence suédoise de l’Union européenne a pourtant concédé un accord pour satisfaire aux exigences de Prague. La République tchèque pourrait bénéficier d’une clause d’exemption dans la Charte des droits fondamentaux. Insuffisant pour la majorité de la population. Quoi qu’il en soit la position tchèque ne sera pas connue avant le sommet européen qui s’ouvre ce jeudi à Bruxelles.