DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Suisse veut en finir avec le "tourisme de la mort"

Vous lisez:

La Suisse veut en finir avec le "tourisme de la mort"

Taille du texte Aa Aa

La Confédération helvétique veut encadrer strictement l’aide au suicide prodiguée par des associations accusées d’en faire une activité lucrative. La Conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf envisage d’interdire ces organisations :

“Ce comportement et notre règlementation ont amené à des développements qui n‘étaient pas voulus. On ne veut pas d’interdiction totale, mais limiter cette règlementation pour ne pas devenir une destination de tourisme de la mort”, précise la cheffe du Département fédéral de justice et police. Parmi les associations les plus controversées figure Dignitas, qui accepte notamment d’assister des ressortissants étrangers dont la vie ne serait pas en danger. Pour y remédier, la Suisse pourrait imposer à deux médecins indépendants d’attester que la personne concernée est capable de discernement et qu’elle est atteinte d’une maladie physique incurable dont l’issue sera fatale à brève échéance.