DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe H1N1 : les Ukrainiens s'affolent

Vous lisez:

Grippe H1N1 : les Ukrainiens s'affolent

Taille du texte Aa Aa

L’Ukraine ferme ses écoles, interdit tous les rassemblements publiques et impose des restrictions aux déplacements des personnes à travers le pays en raison de la pandémie de la grippe H1N1.

C’est le Premier ministre Ioulia Timoshenko qui a annoncé la mise en place de ces mesures pour trois semaines. Plus d’une dizaine de cas de virus H1N1 ont été recensés sur des malades a annoncé le ministère de la santé. Mais au total 37.900 personnes ont été touchées par des infections respiratoires virales dans l’ouest du pays et près d’un millier de personnes ont dû être hospitalisées. 30 personnes sont mortes d’une pneumonie d’origine inconnue. Jusqu‘à présent les analyses ont identifié un cas de grippe H1N1 parmi ces décès. La population s’est mise à acheter massivement des antiviraux et des masques de protection toujours dans l’ouest du pays, mais la panique commence aussi à gagner la capitale.