DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet européen : Tony Blair en disgrace pour le poste de président de l'UE

Vous lisez:

Sommet européen : Tony Blair en disgrace pour le poste de président de l'UE

Taille du texte Aa Aa

Le nom de Tony Blair est en train de disparaître de la liste des favoris au futur poste de président de l’Union.
 
L’ex-premier ministre britannique se voit reprocher l’euroscepticisme de son pays et la guerre en Irak dans les rangs des 27. Chez lui, moins du tiers des Britanniques soutiennent sa candidature. Bref, seul le gouvernement Brown semble encore y croire.
 
 
“Je pense avoir raison en disant que la Grande Bretagne voit en Tony Blair le potentiel d’un excellent Président de l’Union européenne. Je pense que de nombreux membres du conseil européen l’admettent et pense que c’est vrai,” a assuré le Premier ministre travailliste à Bruxelles.
 
 
Mais les ambitions de la famille socialiste européenne, celle de Tony Blair, semblent à présent se porter sur le nouveau poste de ministre des affaires étrangères de l’Union.
 
L’idée d’un président permanent plus discret que Tony Blair et probablement issu d’un petit pays, fait quant à elle son chemin. D’ailleurs, l’inoxydable premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Junker s’est dit intéressé mardi dernier. 
 
Un sommet européen extraordinaire devrait être
convoqué à la mi-novembre pour attribuer les postes-clés prévus par le traité de Lisbonne, une fois celui-ci ratifié par Prague.