DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Ukraine connaît ses premiers cas mortels de grippe A et panique

Vous lisez:

L'Ukraine connaît ses premiers cas mortels de grippe A et panique

Taille du texte Aa Aa

Début de panique en Ukraine alors que le pays connaît ses premiers cas mortels de grippe A…

Les pharmacies du pays ont été prises d’assaut hier après l’annonce de quatre décès liés à la maladie. Le public se rue sur les masques, qui manquent déjà, et sur les vaccins. Mesures exceptionnelles en Europe, les écoles ukrainiennes ont été fermées pour trois semaines et les rassemblements publics interdits. Kiev pourrait demander à la communauté internationale une aide humanitaire contre la grippe… Mais Ioulia Timoshenko, Première ministre, se veut rassurante : “L’Ukraine, en puisant dans ses réserves, est en train d’acheter les quantités nécessaires de médicaments, y compris préventifs, pour faire face à cette maladie”. Aux frontières du pays, comme avec la Pologne, des mesures d’information et de prévention ont été mises en place : chaque conducteur reçoit des instructions sur les moyens d‘éviter la contamination et les choses à faire en cas d’apparition de symptômes. “Je n’ai pas peur. J‘étais en Italie quand plusieurs cas de grippe porcine sont apparus. En plus d’habitude, la grippe ne tue pas”. Signe que la situation est prise au sérieux par le gouvernement ukrainien, les meetings électoraux ont été suspendus, alors que le pays est en pleine campagne électorale pour la présidentielle de janier.