DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : Abdullah Abdullah se retire de la course à la présidentielle

Vous lisez:

Afghanistan : Abdullah Abdullah se retire de la course à la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Devant de nombreux chefs tribaux, à Kaboul, lors d’une allocution télévisée, Abdullah Abdullah, le rival du président sortant Hamid Karzaï, a déclaré- je cite- “Pour protester contre le mauvais comportement du gouvernement et de la commission électorale indépendante, je ne participerai pas à l‘élection du 7 novembre”. Il a expliqué que sa décision n’avait pas été facile mais qu’il l’avait prise après de nombreuses consultations avec des leaders influents, ses partisans et le peuple afghan. Abdullah n’a pas prononcé le mot boycott mais il a déclaré que les électeurs ne devraient pas aller voter. “J’ai pris cette décision pour les droits du peuple, pour le processus démocratique, pour sauver nos traditions, pour les martyrs (tués dans les violences du premier tour, ndlr), pour la destinée et l’ambition de la nation”.

Dès le premier tour, fin août, Abdullah avait dénoncé des fraudes massives. Pour partiper au second tour, il avait réclamé le renvoi du chef de l’IEC, chargée de l’organisation et du comptage du scrutin et la suspension de trois ministres qui avaient fait campagne pour son adversaire Hamid Karzaï. Ce dernier a refusé en bloc ces conditions. En Afghanistan, la loi ne prévoit pas le retrait d’un des candidats au second tour. L‘élection du 7 novembre aura donc lieu. La cour suprême afghane pourrait être l’organe décisionnaire dans cette élection.