DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe H1N1 : la psychose s'empare de l'Ukraine

Vous lisez:

Grippe H1N1 : la psychose s'empare de l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

La confusion des informations concernant l‘épidémie de grippe H1N1 panique les Ukrainiens. En trois jours, le ministère de la santé, le président et le Premier ministre ont annoncé tour à tour des bilans contradictoires et affolants. De 4 morts et 13 cas de grippe H1N1 confirmés, les autorités sont passés en deux jours à 48 morts et 150 000 personnes malades.

La chef du gouvernement Ioulia Timoshenko s’est adressé à ses concitoyens ce dimanche pour leur expliquer qu’il s’agissait d’une trés dangereuse maladie qui peut menacer la vie des gens. Mais qu’il ne fallait pas céder à la panique. Le pays a les moyens de lutter contre l‘épidémie assure-t-elle. Mais lutter contre quoi? Les chiffres annoncés hier par le président ukrainien Viktor Ioutchenko rassembleraient tous les cas de grippes et d’affections respiratoires virales du pays. En tous cas, la rupture des stocks de masques et de médicaments conte la grippe, de même que les mesures drastiques de prévention instaurées par Kiev alimentent la psychose naissante.