DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mission européenne pour étudier l'eau et le soleil

Vous lisez:

Mission européenne pour étudier l'eau et le soleil

Taille du texte Aa Aa

Lancement réussi pour SMOS : SMOS, le satellite européen qui s’est envolé de la base russe de Plessetsk, est un grand spécialiste de l’eau. Celle des sols, celle des océans. Grâce à SMOS, il sera plus facile de comprendre les changements climatiques.

Le satellite permettra d‘établir des cartes de l’humidité des sols. Depuis son orbite polaire à près de 760 mètres d’altitude, SMOS va balayer la totalité de la surface du globe en trois jours.

Son autre mission, c’est la mesure de la quantité de sel dans les océans, et son impact sur la circulation des eaux à la surface de la terre. Tout cela est lié, puisque c’est le mouvement des eaux qui régule le climat.

Si SMOS s’intéresse à l’eau, Proba 2, lui, c’est le soleil. Ce mini-satellite a été envoyé par la même fusée tôt ce matin. Proba 2, pas plus gros que votre machine à laver, va étudier le comportement du soleil et tester de nouvelles technologies spatiales. Sa mission doit durer deux ans.