DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : Karzai félicité mais aussi incité à faire des changements

Vous lisez:

Afghanistan : Karzai félicité mais aussi incité à faire des changements

Taille du texte Aa Aa

La communauté internationale félicite Hamid Karzai pour sa réélection, mais ne lui donne pas un chèque en blanc.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon était à Kaboul, ce lundi, au moment où la commission électorale afghane annonçait la victoire de Karzai. Le patron de l’ONU a pressé son interlocuteur de former rapidement un gouvernement consensuel. Les Occidentaux semblent soulagés que le délicat processus électoral se termine ainsi. Mais Européens et Américains ont, aussi et surtout, adressé de vives recommandations au président Karzai. Ainsi, le chef de la Maison Blanche, Barack Obama a expliqué avoir dit à son homologue afghan qu’il devait faire des efforts en matière de gouvernance, lutter contre la corruption, accélérer la formation des forces de sécurité, “afin que les Afghans puissent prendre en charge eux-mêmes leur sécurité”. Et le président américain d’ajouter : “La preuve des changements ne se fera pas sur des paroles, elle se fera sur des actes”. Hamid Karzai rempile donc pour un mandat de cinq ans. Cette élection, il l’a remportée après le désistement de son rival, et ce, à moins d’une semaine du second tour.

Abdullah Abdullah a jeté l‘éponge. Il estimait que la transparence du scrutin n‘était pas garantie. Mais il entend bien rester présent sur l‘échiquier politique : “compte-tenu de ce que j’ai déjà réalisé, a-t-il dit, je vais continuer à apporter ma contribution pour le bien du pays.”

Pour certains observateurs, la position d’Abdullah se trouve renforcée face à un président Karzai dont la légitimité est, elle, réduite.