DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan: Karzaï vise un gouvernement d'union nationale

Vous lisez:

Afghanistan: Karzaï vise un gouvernement d'union nationale

Taille du texte Aa Aa

Hamid Karzaï promet au peuple afghan d‘éradiquer la corruption et tend une nouvelle fois la main aux talibans. Confronté à une crise de légitimité, le président afghan a relancé l’idée d’un gouvernement d’union nationale. Il a appelé je cite nos frères talibans à revenir en Afghanistan. Il a semble-t-il aussi lancé un appel à son ancien rival Abdullah Abdullah: “Mon gouvernement sera pour tous les Afghans. Et tous ceux qui veulent travailler avec moi sont les bienvenus qu’ils se soient opposés à moi pendant la campagne électorale ou qu’ils m’aient soutenu.”

Les talibans ont aussitôt fait savoir qu’ils ne voulaient pas de la main tendue d’Hamid Karzaï, qu’il qualifie de marionnette de l’occident. Le rival de Karzaï, Abdullah Abdullah, qui a décidé de ne pas participer au second tour par craintes de nouvelles fraudes massives, ne s’est pas prononcé. Réélu pour cinq ans après une élection calamiteuse, Karzaï évolue sur un fil mais il a ses chances selon Haroun Mir, ancien aide de camp du commandant Massoud, et directeur du principal think tank afghan: “Si le président Karzaï forme un gouvernement qui peut changer la situation et améliorer la situation du pays dans les six mois ou un an à venir, je pense que la question de légitimité ne sera plus un grand problème pour le président Karzaï, parce qu’alors le peuple l’acceptera.” Mais pour l’heure, la réélection d’Hamid Karzaï reste associée à un scrutin entâché de fraudes massives, marqué par un taux de participation faible. L’homme qui semble sortir du lot reste Abdullah Abdullah.