DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : L'offre de l'AIEA est à prendre ou à laisser

Vous lisez:

Iran : L'offre de l'AIEA est à prendre ou à laisser

Taille du texte Aa Aa

L’Iran un peu plus sous pression. La communauté internationale l’appelle à répondre vite et favorablement à la proposition de l’Agence internationale de l‘énergie atomique. Mais Téhéran veut encore discuter.

Le régime n’a ni rejeté ni accepté ce projet, ce qui agace de plus en plus la secrétaire d’Etat américaine. “C’est un tournant pour l’Iran souligne Hillary Clinton. La pleine acceptation de cette proposition que nous avons avancée, sur laquelle nous sommes unis, serait une bonne indication que l’Iran ne veut pas être isolée et veut coopérer.”

Selon les termes de cet accord, l’Iran ferait enrichir à l‘étranger 75% de son uranium pour obtenir du combustible pour son réacteur de recherche. Le groupe des Six pays qui a négocié cette offre avec l’AIEA redoute de voir les Iraniens chercher à encore gagner du temps.

Téhéran veut voir ce projet complété pour dit-il dissiper ses inquiétudes sur des points techniques et économiques. La question des garanties de livraison du combustible fait notamment débat.