DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Etat britannique injecte 35 milliards d'euros supplémenatires dans ses deux plus grandes banques de détail

Vous lisez:

L'Etat britannique injecte 35 milliards d'euros supplémenatires dans ses deux plus grandes banques de détail

Taille du texte Aa Aa

Les deux premières banques de détail britanniques, Royal Bank of Scotland et Lloyds Banking group ont accepté de vente des centaines d’agences et de réduire la taille de leur banque d’investissement pour apaiser les craintes de Bruxelles concernant l’impact des aides publiques sur la concurrence. La mise en vente de ces actifs représente 10% du marché de la banque de détail en Grande Bretagne. Parallèlement, le gouvernement britannique va injecter 35 milliards d’euros dans les deux banques dont 28 milliards pour la seule Royal Bank of Scotland qui va bénéficier du dispositif public de garantie des actifs financiers. “Lloyds et RBS seront dans une position plus forte, a déclaré Alistair Darling le ministre britannique des finances devant la chambre des communes mardi. Lloyds va augmenter sa capacité de prêt cette année et l’an prochain avec 11 milliards de livres supplémentaires pour les entreprises et 3 milliards pour les candidats à la propriété chaque année. Quand à RBS, elle remplira ses engagements de prêt pour 25 milliards de livres cette année et la prochaine comme je l’ai déjà indiqué”. Après Royal Bank of Scotland qui annonçait lundi la suppression de 3.700 emplois dans la banque de dépôt; HSBC va supprimer 1.700 emplois en Grande Bretagne qui affecteront notamment les opérations sur cartes bancaires mais pas le personnel des succursales.