DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La cour européenne des droits de l'Homme crucifie l'Italie

Vous lisez:

La cour européenne des droits de l'Homme crucifie l'Italie

Taille du texte Aa Aa

L’Italie va-t-elle devoir renoncer à ses crucifix dans les écoles ? Oui, selon la cour européenne des droits de l’Homme a jugé que la présence des croix dans les classes était une atteinte à la liberté de conscience. Elle donne ainsi raison à une Italienne d’origine finlandaise qui depuis 2002 se bat pour le retrait des crucifix dans l‘école de ses enfants, dans le nord de la péninsule. La justice italienne l’avait déboutée en 2006.

Le crucifix ici est considéré comme un symbole de la tradition catholique du pays. Ceux qui défendent sa place dans les écoles estiment que sa suppression signifierait la disparition de certaines valeurs de l’Italie. A Strasbourg, la cour européenne des droits de l’Homme a fait fi de la polémique déclenchée par cette affaire, et a alloué 5000 euros à la mére de famille, pour dommage moral. La décision, qualifiée d’idéologique par ses adversaires, ne va pas manquer d‘être commentée là où les crucifix auront toujours leur place… au Vatican.