DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Revirement surprise de General Motors

Vous lisez:

Revirement surprise de General Motors

Taille du texte Aa Aa

Réunis à Detroit, les treize membres du conseil d’administration du géant américain ont décidé de conserver Opel. Face à la reprise de l‘économie outre-Atlantique, le constructeur automobile envisage maintenant une restructuration de sa filiale européenne qui pourrait coûter quelques trois milliards d’euros. Un plan devrait être présenté rapidement.

La cession d’Opel avait effectivement fait l’objet d’un accord entre Berlin et l‘équipementier canadien Magna allié au russe Sberbank après plusieurs mois de négociations houleuses. C’est en Allemagne que travaillent la grande majorité des 50.000 employés d’Opel.