DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Traité de Lisbonne : quels droits pour les citoyens?

Vous lisez:

Traité de Lisbonne : quels droits pour les citoyens?

Taille du texte Aa Aa

Après deux ans d’atermoiements, le traité de Lisbonne va finalement entrer en vigueur. Un texte qui modifie les institutions européennes, mais aussi les droits des citoyens de l’Union. Pourtant, dans la rue, le contenu du traité semble encore très opaque.

“On aura un président. On aura, je pense, une politique européenne unifiée au niveau des affaires étrangères, non? C’est un peut tout ce que j’en sais”, dit cet homme. “Oh, pour moi, rien ne change. Je crois que c’est un contrat pour le futur. Pour que l’Europe reste forte”, indique cette femme. “Si cela permet d’améliorer en quelque sorte la situation économique en Europe, je pense que ce sera bénéfique. Parce que, en comparaison avec les étapes précédentes de la construction européenne, je pense qu’on sera un peu plus organisé”, ajoute cet homme. Avec ce traité, les citoyens européens acquièrent en fait des droits supplémentaires, notamment le droit d’initiative populaire, associé au droit de pétition, et à lappel au Médiateur. Autant d’outils destinés à accroître la démocratie dans l’Union. A titre individuel, les citoyens européens pourront jouir d’une protection diplomatique étendue et de la mise en place de la Charte européenne des droits fondamentaux. “Nous avons besoin de ce nouveau traité pour envoyer un message de confiance aux citoyens”, estime l’analyste Janis Emmanouilidis. On a travaillé sur ce traité constitutionnel, ce traité de Lisbonne depuis des années, une décennie quasiment, et si l’Union européenne n’avait pas réussi à le faire entrer en vigueur, cela aurait vraiment été un signe très fort d‘échec.” Reste à savoir si cette longue lutte pour la ratification du traité aura vraiment renforcé le sentiment d’appartenance à l’Union des citoyens européens, c’est le nouveau défi qui attend les 27.