DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De nouvelles drogues inquiètent l'observatoire européen

Vous lisez:

De nouvelles drogues inquiètent l'observatoire européen

Taille du texte Aa Aa

De nouvelles drogues, encore mal connues, donnent le vertige à l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies. Dans son rapport annuel, il s’alarme de leur propagation via internet. On les trouve dans certains mélanges d’herbes, similaires aux encens, vendus en toute légalité sous le nom de “spice” ou de “smoke”. Les explications du directeur de l’Observatoire, Wolfgang Götz :

“Le vrai problème, ce n’est pas ce mélange de plantes, le vrai problème, c’est que nous avons trouvé un certain nombre de cannabinoïdes de synthèse. Ils ont des effets similaires au cannabis. Dans ce mélange, personne ne sait combien il y en a. Il n’y a pas d’expériences, nous ne savons rien de leurs effets à long terme. Ces produits sont commercialisés de manière agressive et contiennent une substance qui pourrait être dangereuse.” Or avec internet, impossible de les suivre à la trace. Et même si certains pays comme l’Allemagne et la France ont interdit ces substances, elles échappent aux contrôles. L’Observatoire européen a recensé 13 nouvelles substances psychoactives pour la seule année 2008 et étudié 115 sites de vente en ligne dans 17 pays. Une goutte d’eau dans l’océan des ventes virtuelles. Si les nouvelles drogues explosent, les autres ne reculent pas pour autant. Malgré une petite tendance à la baisse pour le cannabis, la cocaïne reste la deuxième drogue illicite la plus consommée. Quant aux opiacés, en particulier l’héroïne, leur progression est préoccupante, conclut le rapport.