DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Histoire d'amour sur fond de chute du mur de Berlin

Vous lisez:

Histoire d'amour sur fond de chute du mur de Berlin

Taille du texte Aa Aa

La chute du mur de Berlin et du communisme, c’est aussi des histoires d’amour qui ont pu reprendre vie, comme pour Elvira, l’Allemande, et Fortunat, le Polonais. Ils sont restés séparés pendant 50 ans.

Le père d’Elvira Profe possédait une usine dans la ville de Baerwalde. Ville allemande devenue polonaise et renommée Mieszkowice après la deuxième guerre mondiale. C’est en 1946 à son retour d’un camp de travail forçé en Sibérie, qu’Elvira, chétive, rencontre Fortunat pour la première fois. “Comment pouvait-elle être une belle femme alors qu’elle ne pesait que 30 kilos? Elle était maigre comme mon doigt. Elle était tellement pauvre. J’ai dit que je l’ai embrassée sur le front, ce n‘était pas par amour, mais par pitié”, se rappelle-t-il avant de fondre en larmes. L’amour va éclore après une profonde amitié. Puis vient le désir de se marier. Mais les autorités communistes polonaises refusent, parce qu’Elvira est la fille d’un “Allemand capitaliste”. Elle et sa famille sont chassés. Quand le fameux mur tombe, Elvira se dit qu’elle peut “rentrer à la maison”. Elle ne retrouve Fortunat, qu’elle surnomme Fotek, qu’en 1995. “Nous étions à 5 mètres l’un de l’autre. Il a dit “Elvira”, j’ai dit “Fotek” et on s’est serré dans les bras et c‘était comme si ces 50 ans de séparation avait disparu.” Elvira était restée célibataire. Fortunat était séparé de sa femme lors de leurs retrouvailles. Après avoir connu le pire, ils se marièrent pour le meilleur en 2005.

A propos du Mur de Berlin : fr.euronews.net/1989-2009