DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : manifestation antigouvernementale et répression sont de retour

Vous lisez:

Iran : manifestation antigouvernementale et répression sont de retour

Taille du texte Aa Aa

Malgré la peur et la répression, ils sont descendus une nouvelle fois dans la rue. Les partisans de l’opposition ont bravé le gouvernement, pour la première fois depuis la manifestation du 18 septembre. Leur revendication est toujours la même. Aux cris de mort au dictateur, ils contestent la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.

Mehdi Karoubi était là. Mais le leader de l’opposition aurait été frappé par des partisans du pouvoir, et a du quitter les lieux. Un nombre indéterminé de manifestants ont été blessés et arrêtés. Lors des troubles qui avaient suivis l‘élection controversée du 12 juin, plusieurs étaient morts, et 4000 avaient été arrêtés. Vers 21h00 à Téhéran, L’Agence France presse était sans nouvelle de son correspondant sur place, qui a été arrêté selon des témoins. Pour protester, l’opposition avait profité de l’organisation d’une autre manifestation, officielle celle là. La commémoration des 30 ans de la prise d’otage dans l’ambassade américaine. Ce 4 novembre 1979, des étudiants islamistes avaient pris d’assaut la représentation diplomatique et retenu en otages ses diplomates pendant 444 jours.