DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU retire temporairement ses employés d'Afghanistan

Vous lisez:

L'ONU retire temporairement ses employés d'Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

C’est plus de la moitié de ses expatriés que l’ONU va évacuer temporairement d’Afghanistan : 600 employés non-Afghans, qui sont appellés à quitter le pays, pour ne laisser que le personnel essentiel. Une décision prise après le drame qui s’est déroulé dans une maison d’hôtes de Kaboul. La semaine dernière, cinq expatriés de l’ONU, et deux policiers afghans y ont été tués par trois kamikazes.

Une attaque revendiquée par les talibans. Le chef de l’ONU en Afghanistan n’a pas voulu faire prendre plus de risques à ses équipes : “Notre message est clair, nous allons continuer notre travail en Afghanistan, a déclaré Kai Eide, la situation sécuritaire se détériore. Nous avons relevé nos mesures de sécurité graduellement, selon la difficulté de la situation. Nous devons faire plus, et c’est donc responsable d‘évacuer temporairement les gens pour revenir ensuite et poursuivre notre mission.” Un bien mauvais signe pour la population afghane, prise souvent entre deux feux. Comme ça été le cas encore mercredi. Neuf civils ont été tués dans un tir de roquette de l’Otan, selon des témoins dans la province d’Helmand. Une enquête a été ordonnée par le président Karzaï et les forces internationales. L’Otan maintient que les victimes étaient des insurgés.