DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mission quasi impossible pour prendre le train ce jeudi en Belgique

Vous lisez:

Mission quasi impossible pour prendre le train ce jeudi en Belgique

Taille du texte Aa Aa

La grève a été très suivie dans les chemins de fer, depuis hier soir 22h.

Le trafic international était très pertubé. Aucun train à grande vitesse Thalys n’a circulé entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Il y a eu aussi très peu d’Eurostar entre la Grande-Bretagne et la Belgique et les TGV ont été limités à Lille-Europe. Pas de chance pour ce touriste canadien qui souhaitait se rendre à Bruges. Il est resté bloqué à Bruxelles où il a déjà fait le tour de tout ce qu’il souhaitait. “C’est vraiment triste, nous sommes très déçus, très très déçus, nous avions prévu un super programme et en plus nous avons nos valises et nous avons déjà quitté notre maison. Maintenant nous devons y retourner, les rapporter, c’est vraiment triste”, explique cette Bruxelloise qui voulait aller à Charleroi. Les syndicats dénoncent le silence de la direction de la SNCB sur son plan de restructuration : “Nous avions annoncé dès lundi dernier que nous allions organiser une grève de 24h. S’il n’y a pas d’avancée ou de résultats au cours des négociations alors nous continuerons nos actions jusqu‘à la fin de l’année”. Au coeur des inquiétudes, la division fret de l’entreprise et sa filialisation avec le spectre de nombreux licenciements mais la direction se veut rassurante sans toutefois donner plus de détails.