DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première sentence contre les vols secrets de la CIA en Europe

Vous lisez:

Première sentence contre les vols secrets de la CIA en Europe

Taille du texte Aa Aa

C’est une première en Europe et un symbole. La justice italienne a condamné mercredi des ex-agents de la CIA. Le tribunal de Milan a prononcé des peines allant de 3 à 8 ans de prison. 26 Américains et 7 Italiens étaient jugés pour l’enlèvement en 2003 d’un imam égyptien soupçonné de terrorisme. Abou Omar avait été transféré vers une prison égyptienne où il affirme avoir été détenu et torturé pendant 4 ans. En revanche, la justice italienne a renoncé à poursuivre les chefs de la CIA, protégés par le secret d’Etat. Aucun des Américains jugés n‘étaient présents au procès et les Etats-Unis ont déjà exclu de les extrader. La justice italienne pourrait néanmoins réclamer des comptes. “Il est possible qu’une requête puisse être présentée au Secrétaire américain à la Justice pour poursuivre les personnes qui ont été condamnées, nous devons voir ça explique le procureur.”

Les Etats-Unis se disent offusqués par cette condamnation, ils invoquent l’accord entre Washington et Rome sur les forces américaines basées en Italie. “Nous sommes vraiment déçus par le verdict de la Cour indique le porte-parole du Pentagone. Comme vous le savez, nous sommes compétents selon l’accord entre les forces de l’OTAN.” Il s’agissait du premier procès en Europe sur les vols secrets de la CIA, un système instauré après le 11 septembre pour interroger les “suspects de terrorisme”.