DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suppression de 10.000 postes chez Opel

Vous lisez:

Suppression de 10.000 postes chez Opel

Taille du texte Aa Aa

Une cure d’amaigrissement pour Opel. Le constructeur automobile allemand reste finalement dans le giron de General Motors mais le groupe américain entend redresser lui-même son pilier européen. Son objectif: réduire les coûts de 30% ce qui se traduira par environ 10.000 suppressions d’emplois. Opel emploie actuellement plus de 50.000 personnes en Europe et l’Américain n’a pas précisé où seraient effectuées ces coupes.

Opel produit bien sûr en Allemagne, c’est là que travaille la moitié de ses salariés, mais ses usines sont aussi installées en Espagne, en Belgique, en Pologne et au Royaume-Uni. General Motors a promis de présenter rapidement son plan. Les syndicats sont tout aussi impatients d’obtenir des garanties. “Les salariés ont vécu ces derniers mois des émotions dignes de montagnes russes, ne sachant pas ce que l’avenir leur réservait ou si leur gagne-pain était préservé. Je pense qu’il est de la responsabilité de General Motors de s’assurer tout de suite que cette sécurité sera effective.” Sans attendre, les syndicats entendent peser de tout leur poids. Des actions de protestations sur tous les sites allemands sont prévues ce jeudi, elles doivent ensuite s‘étendre au niveau européen.