DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Amérique sous le choc après la fusillade meurtrière dans la base de Fort Hoot au Texas

Vous lisez:

L'Amérique sous le choc après la fusillade meurtrière dans la base de Fort Hoot au Texas

Taille du texte Aa Aa

Le bilan est lourd : 13 morts et une trentaine de blessés au sein de la plus grande base militaire aux Etats-Unis.

Hier un officier américain d’origine palestinienne a ouvert le feu sur ses collègues. Aucune piste n’est exclue y compris l’hypothèse d’un acte terroriste. Le tireur, Nidal Malik Hasan, est un psychiatre militaire. Il devait être envoyé en Irak. Plusieurs de ces collègues affirment qu’il se plaignait de harcèlement au sein de l’armée. Il avait même embauché un avocat pour résoudre le problème. Le commandant de la base Bob Cone a précisé qu’une enquête était en cours, et que les premières informations indiquaient qu’il y avait un seul tireur qui a été touché par balles à plusieurs reprises. Toutefois, il n’est pas mort comme cela avait été annoncé précédemment. Il est en état d’arrestation et son état médical est stable”. Parmi la population vivant aux alentours c’est bien sur l‘émotion. Cette mère de famille explique ainsi que “sa fille se trouvait justement dans la salle où il y a eu la fusillade. Des gens ont perdu leurs parents c’est absolument horrible”, dit-elle. Le président américain Barack Obama a immédiatement réagi en rendant hommage aux victimes. Cette fusillade risque de porter un nouveau coup sévère au moral de soldats épuisés par des déploiements à répétition en Irak et en Afghanistan, dans une armée américaine confrontée à un taux record de suicides et de dépressions depuis 2001.