DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les salariés d'Opel redescendent dans les rues européennes

Vous lisez:

Les salariés d'Opel redescendent dans les rues européennes

Taille du texte Aa Aa

On croyait la mobilisation des salariés terminée mais après le revirement de General Motors, les ouvriers d’Opel redescendent dans la rue. Ce vendredi des manifestations sont prévues dans les villes européennes qui disposent d’une usine de la filiale que le géant américain compte finalement garder.

La nouvelle a provoqué le mécontentement de l’Allemagne qui avait longuement négocié, seule, avec les éventuels repreneurs. Une stratégie que le Ministre-président de Flandres aimerait revoir. L’une des usines Opel se trouve dans l’agglomération d’Anvers. “On a demandé et redemandé une deuxième puis une troisième fois, n’est-il pas possible que la Commission européenne prenne les décisions ? Qu’elle prenne les discussions en main pour parler avec GM ? Que ce ne soit pas unilatéralement la Flandre, l’Allemagne ou l’Espagne, mais pour coordonner la situation et la discussion ?”, s’interroge Kris Peeters. Si Berlin avait négocié directement avec les éventuels repreneurs c’est que la moitié des 50.000 salariés d’Opel travaillent en Allemagne. Le plan de restructuration du constructeur américain pourrait leur être défavorable.