DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Drapeaux en berne et recueillement aux Etats Unis

Vous lisez:

Drapeaux en berne et recueillement aux Etats Unis

Taille du texte Aa Aa

Partout dans le pays, une minute de silence a été observée à 13h34 locale, soit exactement 24h après la tuerie.

La fusillade de la base américaine de l’armée de Fort Hood au Texas a coûté la vie à treize soldats, mais les motivations du tireur, Nidal Malik Hasan, 39 ans, sont toujours inconnus. D’après des psychologues, le geste de cet homme pourrait s’expliquer par des conflits intérieurs liés à son rôle dans l’armée, ou bien encore sa future affectation en Afghanistan. Selon des témoignages, Hasan aurait crié “Allah Akbar”, Allah est grand avant d’ouvrir le feu. Il n’en faut pas plus pour voir ressurgir le spectre de la haine envers les musulmans, vue notamment lors des attentats du 11 septembre. “Il est musulman et les gens vont faire des conclusions hâtives. C’est vraiment injuste. S’il avait été catholique aurions nous eu la même attitude ? Je ne pense pas. Alors il faut faire attention, car malgré ses problèmes cet homme ne représente pas la communauté mulsulmane dans son ensemble.” a déclaré le responsable de la mosquée de la base de Fort Hood. Est-ce un début d’explication, mais d’après les enquêteurs Nidal Malik Hasan se serait plaint à sa hiérarchie d‘être harcelé par des soldats du fait justement de son origine musulmane.