DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tuerie de Fort Hood : folie ou acte terroriste ?

Vous lisez:

Tuerie de Fort Hood : folie ou acte terroriste ?

Taille du texte Aa Aa

Toute l’armée américaine, mais plus particulièrement la base de Fort Hood, au Texas, est endeuillée par la mort de treize soldats jeudi.

Une veillée,qui a rassemblé les proches des victimes et de nombreux autres militaires, a eu lieu hier soir sur place. Barack Obama, qui a repoussé d’une journée un voyage au Japon, a ordonné la mise en berne des drapeaux. “Quand on est en Irak ou un autre pays, explique ce soldat, des choses comme ça peuvent arriver, on s’y attend presque, mais ici à la maison, c’est comme si quelqu’un avait arraché nos coeurs et les avait piétinés au sol”. “La prochaine étape, c’est son procès, déclare un autre. Il va devoir faire face aux conséquences de ses actes. Personnellement je suis heureux qu’il soit vivant car nous allons pouvoir savoir pourquoi il a fait ça. Il pourra être puni avec justice et éviter la sortie facile de la mort”. Nidal Malik Hassan, psychiatre dans cette base de Fort Hood, est lui toujours sous respiration artificielle mais ses jours ne seraient pas en danger. Son voisinage décrit un homme poli et ne causant pas de problèmes : “Nous étions tous ses amis. Il ne s’est fait aucun ennemi quand il était ici”. “Il m’a appelé mercredi soir, ou plutôt jeudi matin vers cinq heures, raconte un voisin, et m’a dit “Eh bien mon ami, c’est bon de t’avoir comme ami, c’est bien de t’avoir connu”. Ce que l’on peut redouter à présent, c’est une stigmatisation des musulmans américains, car selon plusieurs témoignages de militaires, relevés par le commandant de la base, le tueur fou aurait crié en arabe “Dieu est le plus grand” avant de passer à l’acte.