DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Commémoration de la chute du mur de Berlin : explosion de joie à Berlin

Vous lisez:

Commémoration de la chute du mur de Berlin : explosion de joie à Berlin

Taille du texte Aa Aa

C‘était hier soir une joie populaire allemande mais aussi européenne et internationale commémorant la chute du mur, il y a vingt ans, symbole de l’effondrement du communisme et de la guerre froide. Un évènement qui ouvrit la voie à la réunification allemande.

Ils étaient environ 100 000 à braver le mauvais temps pour assister aux célébrations et voir les chefs de l‘état et de gouvernement allemand, français, russe, britannique ainsi que d’anciennes personnalités de l‘époque.

La chancelière allemande, qui a grandi dans l’ex-RDA et a travaillé comme scientifique à Berlin-est, a souligné que “la liberté ne se créait pas d’elle-même. Il faut se battre pour la liberté. Il faut défendre la liberté. Qu’est-ce que la liberté? La valeur la plus vulnérable de notre ordre politique et social.” Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien allemand Bild évoque “un retour de la gorbimania” et souligne la popularité intacte de Mikhaïl Gorbatchev, le dernier président soviétique dont le nom a été scandé par la foule. Quant au polonais Lech Walesa, c’est à lui qu’est revenu l’honneur de faire tomber le premier des 1000 dominos géants installés sur l’ancien tracé du mur. L’ancien chef du syndicat Solidarnosc mena les premiers grands mouvements de contestation anticommunistes au début des années 80. Face au succès de ces célébrations, certains souhaiteraient que la fête nationale allemande soit fixée au 9 novembre plutôt qu’au 3 octobre, date de la réunification de 1990.