DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles inflige 173 millions d'euros d'amendes à des entreprises chimiques qui s'étaient entendues sur les prix

Vous lisez:

Bruxelles inflige 173 millions d'euros d'amendes à des entreprises chimiques qui s'étaient entendues sur les prix

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a infligé 173 millions d’euros d’amendes à 24 entreprises qui s‘étaient entendues sur la fixation des prix de certains stabilisants thermiques. Cette entente avait commencé en 1987 et a fonctionné jusqu’en 2000. Principale victime : le groupe suisse Ciba, filiale de l’allemand BASF qui a écopé d’une amende de 68 millions d’euros. Neelie Kroes, commissaire européenne à la concurrence a énumère les griefs de ses services contre les coupables. “Ils fixaient les prix, ils se répartissaient les marchés entre eux, ils se partageaient les clients et ils échangeaient des informations commercialement sensibles”. 144 Parmi les groupes sanctionnés, le néerlandais Akzo devra payer plus de 40 millions d’euros et Arkema France qui doit débourser 29 millions d’euros a vu son amende majorée de 90% pour cause de récidive. L’enquête de la Commission européenne a débuté en 2003 grâce au groupe américain Chemtura qui a dénoncé ses “petits camarades” en échange de l’immunité de Bruxelles.