DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : Charsadda enterre ses morts...

Vous lisez:

Pakistan : Charsadda enterre ses morts...

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de l’attentat sur un marché très fréquenté au nord-ouest du Pakistan, le nombre des victimes s’alourdit. On parle maintenant d’au moins 36 morts, et de plus d’une centaine de blessés. Un vrai carnage, la plupart des personnes touchées sont des civils.

Mulana Gohar Shar était aux funérailles ce matin. Pour lui, son pays doit “changer sa politique étrangère, stopper ses liens amicaux avec les Etats-Unis et ses opérations militaires”, “le problème des attentats se résoudra de lui même”, dit-il. Le kamikaze a fait exploser sa voiture en fin d’après-midi au coeur de ce petit marché de la banlieue de Peshawar, la grande capitale du Nord-Ouest, sur une route bordée par des marchands de jus de fruits et des échoppes de vêtements. Aujourd’hui, ce n’est plus que dévastation, et effroi : “Il y a beaucoup de peur ici maintenant, dit cet habitant du quartier : les enfants ne vont pas à l‘école, les femmes ne vont pas au marché, et plus personne n’ose aller au travail. Personne n’est sur en partant, de pouvoir rentrer chez soi. C’est la même chose dans tout le pays, personne ne se sent en sécurité”. Pour répliquer à l’offensive de l’armée dans leur fief du Waziristan du Sud, non loin de là, les insurgés islamistes ont promis d’intensifier encore cette vague de terreur qui a tué quelque 2.500 personnes en un peu plus de deux ans dans le pays.