DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un 11 Novembre riche en symboles pour renforcer l'amitié franco-allemande

Vous lisez:

Un 11 Novembre riche en symboles pour renforcer l'amitié franco-allemande

Taille du texte Aa Aa

L’hymne de l’Allemagne a été entonné mercredi sur la place de l’Etoile à Paris, un vrai bouleversement dans l’histoire de l’Europe. Il a fallu 91 ans pour y parvenir. Pour commémorer l’armistice, Nicolas Sarkozy avait invité Angela Merkel. Sous l’Arc de Triomphe, c’est ensemble qu’ils ont ravivé la flamme du soldat inconnu.

Le président français était à Berlin pour célébrer les vingt ans de la chute du Mur. La chancelière Angela Merkel lui a rendu la politesse en acceptant d‘être le premier dirigeant allemand à participer à une cérémonie du 11 Novembre. “L’amitié de l’Allemagne et de la France est un trésor, a déclaré Nicolas Sarkozy, nous le devons à nos parents qui ont tant souffert pour préserver et faire fructifier ce trésor. Nous le devons aussi au peuple d’Europe, nous le devons à tous les peuples du monde. Quand l’Allemagne et la France proposent ensemble, agissent ensemble, l’Allemagne et la France alors accomplissent de grandes choses”. Angela Merkel a également loué l’amitié franco-allemande, clôturant son discours en Français: “Vive la France, vive l’Allemagne, vive l’amitié franco-allemande !” 2.000 collégiens français et allemands ont assisté à cette commémoration sans précédent de la fin de la Première guerre mondiale. La chancelière allemande a exhorté cette jeune génération à défendre la paix et la liberté.