DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bloquer les ports somaliens pour lutter contre la piraterie


Somalie

Bloquer les ports somaliens pour lutter contre la piraterie

Face à l’augmentation des actes de piraterie dans le Golfe d’Aden, la ministre espagnole de la Défense demande aux 27 de bloquer les trois principaux ports somaliens. C’est en effet depuis ce pays de la Corne de l’Afrique que partent les criminels, de plus en plus audacieux. Le 2 octobre dernier ils ont pris en otage l‘équipage d’un thonier espagnol, au grand dam de la ministre qui s’exprimait mercredi à ce sujet.

“La communauté internationale doit priver les pirates de leurs ressources financières. Que ce soit des rançons mais aussi, j’insiste, les paiements de certaines compagnies privées européennes (pour récupérer les bateaux et leurs cargaisons notamment). Tout cela doit être contrôlé et supprimé”, estime Carme Chacon. Deux des pirates somaliens ayant attaqué le bateau espagnol ont été interpellés. Les ravisseurs réclament leur libération et le versement d’une rançon. Selon Madrid, la majorité des assaillants partent de la ville côtière Haradheere. Ils n’hésitent plus à s‘éloigner de près de 2000 km des côtes, comme ils l’ont fait mercredi pour attaquer un navire grec. En proie à une guerre civile, les autorités somaliennes tentent de limiter les actes de pirateries par leurs propres moyens. Mogadiscio en appelle à la communauté internationale pour lui venir en aide.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vers une reprise des négociations de paix israélo-syriennes ?