DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaz: la Russie lance un avertissement à l'Ukraine, les Européens inquiets

Vous lisez:

Gaz: la Russie lance un avertissement à l'Ukraine, les Européens inquiets

Taille du texte Aa Aa

Lors d’une rencontre avec son homologue autrichien à Moscou, le Premier ministre Vladimir Poutine a de nouveau tapé du poing sur la table au sujet du paiement des factures de gaz de Kiev. Du coup, l’Union européenne craint une nouvelle interruption des livraisons de gaz russe qui transite par l’Ukraine.

Vladimir Poutine a été très clair: “Si l’Ukraine règle ses consommations de gaz domestique, elle sera livrée en gaz. Si les Ukrainiens ne paient pas leurs factures de gaz, ils n’en auront plus. Et s’il n’en ont plus, il est problable qu’ils se serviront sur les gazoducs destinés au transit. Dès qu’ils commenceront à se servir sur les gazoducs d’exportations, nous cesserons les approvisionnements.” Un quart du gaz consommé dans l’UE provient de Russie. Et 80% de ce gaz russe transite par l’Ukraine. Bruxelles a recommandé à Kiev d‘éviter tout retard de paiement pour ne pas affecter l’approvisionnement de l’Union européenne. La Première ministre Ioulia Timoshenko s’est montrée rassurante: “Nous pouvons garantir, dans les conditions actuelles, qu’il n’y aura aucune raison de ne pas remplir nos obligations envers l’Union européenne en ce qui concerne le transport du gaz. Nos contrats seront strictement respectés. Et l’Ukraine remplira ses obligations envers la Russie sur le paiement du gaz naturel qu’elle consomme.” Pour “discipliner” l’Ukraine, selon les mots du Premier ministre russe, la Russie met en ce moment l’accent sur le projet de gazoduc South Stream qui lui permettrait d’exporter du gaz vers l’Europe en contournant l’Ukraine.