DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusion Iberia-British Airways : une compagnie solide et compétitive

Vous lisez:

Fusion Iberia-British Airways : une compagnie solide et compétitive

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle compagnie aérienne née de la fusion entre Iberia et British Airways s’appellera Topco, mais les logos et les noms Iberia et British Airways resteront sur les avions et les activités de chacune des deux compagnies seront conservées.

Topco sera espagnole, paiera ses impôts en Espagne mais son siège sera à Londres et elle sera dirigée par l’actuel directeur général de British Airways Willie Walsh. Le nouvel ensemble devrait transporter plus de 60 millions de passagers par an pour un chiffre d’affaires combiné de 15 milliards d’euros. Topco emploiera un peu plus de 60.000 salariés. Les deux compagnies aériennes se sont donc mis d’accord sur la fusion après un an d‘âpres négociations mais attention ! Iberia se réserve le droit de tout annuler si le financement de la dette du fonds de pension des personnels de British Airways, d’un montant de 3 milliards d’euros environ – n’obtient pas de solution satisfaisante. Pour le futur patron du nouvel ensemble Willie Walsh, cette fusion va créer une compagnie européenne solide et compétitive, mais il y aura eun coût social. “Il y aura des pertes d’emplois affirme l’actuel Pdg de British Airways. Quand vous mettez deux entreprises ensemble dans une structure de groupe comme celle-ci, vous pouvez faire des économies dans le secteur administratif et ça fait partie des synergies que nous avons identifiées”. Les deux compagnies ont annoncé des pertes sur le troisième trimestre et les perspectives du transport aérien ne portent pas à l’optimisme. “Les deux compagnies perdent de l’argent à un rythme rapide explique Simon Calder, analyste du secteur. Elles connaissent toutes les deux des conflits sociaux – les personnels de cabine d’Iberia ont fait une grève de 48 heures cette semaine – et vivent de gros problèmes concernant les retraites. Mais c’est vrai aussi que rester à part aurait été une mauvaise nouvelle pour les deux. Elles espèrent qu’en fusionnant les nouvelles seront bonnes”. Les réseaux de British Airways – très présente sur l’Amérique du nord et l’Asie – et de Iberia – omniprésente sur l’Amérique du sud – sont fortement complémentaires.