DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les attentats n'en finissent plus au Pakistan

Vous lisez:

Les attentats n'en finissent plus au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

Des attentats en série et des victimes par dizaines. Le Pakistan est plus que jamais plongé dans une spirale de violence. Trois attentats pour la journée de vendredi.

C’est à Peshawar que les dégâts ont été les plus importants avec l’explosion d’une voiture piégée devant les bureaux de l’ISI, les services de renseignements militaires. Bilan, au moins neuf morts et une cinquantaine de blessés. Après le déclenchement d’une offensive militaire le 17 octobre dans le Sud-Waziristan, fief des insurgés près de la frontière afghane, les talibans avaient juré de se venger en multipliant les attaques dans les villes du nord-ouest du pays. Peu après l’attentat de Peshawar, c’est la ville-garnison de Bannu qui a été frappée à son tour. L’attaque-suicide visait cette fois un bureau de police. Au moins trois policiers ont été tués et huit autres blessés. Enfin, le troisième incident important de la journée est spectaculaire. Dans la province du Balouchistan, dans le sud-ouest du Pakistan, les insurgés sont parvenus à faire exploser cinq camions-citernes de carburant destinés aux forces internationales qui combattent en Afghanistan. Un chauffeur a péri dans l’attaque.