DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Renvoyés sur les bancs de l'opposition,le SPD tente de recoller les morceaux

Vous lisez:

Renvoyés sur les bancs de l'opposition,le SPD tente de recoller les morceaux

Taille du texte Aa Aa

Le congrès des sociaux-démocrates allemands, qui s’ouvre ce vendredi à Dresde, désignera notamment son nouveau président. Sigmar Gabriel devrait succéder à Franz Münterfering à un poste sensible, occupé par 7 personnes différentes ces 10 dernières années.

Agée de 39 ans, Andrea Nahles vise, elle, le poste de secrétaire général. Reste à savoir quelles sont les aspirations des nouveaux leaders : “Le SPD doit être plus fort afin d’offrir des réponses et de redonner confiance aux citoyens, afin qu’ils puissent à nouveau croire que nous trouverons des solutions. Nous vivons une période qui demande des réponses sociales-démocrates. Mais lors des élections, les gens n’ont pas cru que nous ferions réellement ce que nous disions”, conclu Sigmar Gabriel. Après 11 ans au pouvoir, le SPD est tombé à 23 % des suffrages lors du scrutin du 27 septembre contre près de 34% en 2005. Longtemps dominé par sa branche conservatrice, le parti tente à présent de renouer avec l‘électorat de gauche.